Ecolo Soignies

ETRE CONSEILLER COMMUNAL DANS L ’OPPOSITION

Etre conseiller communal dans l’opposition, c’est d’abord se poser une question importante, lourde de conséquences : est-ce que j’essaie de faire avancer les choses ?

« Cela va de soi », pensez-vous. Exact. Sauf lorsque l’on découvre les conditions de travail d’un membre de l’opposition par rapport à la majorité :

* très peu d’information disponible ;

* très peu de temps pour préparer les conseils communaux ;

* des dossiers importants pas toujours facile à maîtriser car leur histoire est parfois longue et complexe.

Nous sommes malgré cela conscients que l’opposition constitue l’enjeu réel de la démocratie. Elle rend possible le débat par la confrontation des points de vue divergents et pousse la majorité à en dire plus, à « abattre plus de cartes » et ainsi rendre ses projets, ses stratégies compréhensibles. Elle permet également à tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans la majorité d’être représentés.

Vouloir s’investir concrètement dans la politique communale nécessite donc un travail permanent qu’il n’est pas toujours aisé de concilier avec la volonté de rencontrer les citoyens.

Ecolo reste attentif aux besoins, aux problèmes des Sonégiens tout en s’investissant sur les dossiers importants. Car en politique, qu’on le veuille ou non, une décision est basée sur un dossier. Dossier qu’il faut connaître et maîtriser si l’on prétend être efficace.

La Ville, à notre demande maintes fois répétée, a assoupli le système pour rendre l’information un peu plus accessible. Mais ce n’est pas suffisant !

Bref, ce cadre de travail est à la fois fort limité et ouvert… à nous d’avoir l’imagination, la détermination et peut-être aussi… la patience pour réellement faire avancer les choses !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | visites : 7810

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License