Ecolo Soignies

Mobilité

Priorité 1 : Mobilité

« Faciliter le déplacement de chacun, assurer la convivialité de la commune et son accessibilité à tous. »

Un Plan Communal de Mobilité adopté par le Conseil Communal en 2004

Ce plan propose le développement des modes de déplacement moins polluants en permettant à tous les usagers dont la Personne à Mobilité Réduite (PMR), de se mouvoir sur la voie publique avec facilité.

Des outils concrets ont été mis à disposition des autorités communales sans pour autant que des résultats appréciables aient pu être constatés. Ecolo veut la mise en œuvre globale du Plan de Mobilité.

Pour une réelle amélioration de la mobilité, il est indispensable que les Sonégiens soient informés des modifications de l’espace public proposées. L’information doit passer bien évidemment par un rapport annuel d’évaluation, fait au conseil communal, destiné à apprécier l’avancement du Plan Communal de Mobilité (PCM), afin d’y apporter les modifications souhaitables.

L’appréciation n’a jamais été faite depuis 2004, l’année de création du PCM !

Il est indispensable que les modifications et améliorations soient le fruit d’une large consultation des Sonégiens.

Ecolo propose :

• un Echevinat de la Mobilité en lien direct avec les citoyens via une Commission de la Mobilité.

Tout usager de la voie publique est concerné et a des attentes bien particulières. Certains sont plus particulièrement concernés car confrontés à des difficultés parfois insurmontables : les personnes à mobilité réduite (PMR).

A l’occasion d’une rencontre avec des chaisards, mal ou non-voyants, malentendants, … et l’ASBL Passe-Muraille, dont l’objectif est l’amélioration du droit à la citoyenneté de la personne handicapée et la facilitation de toutes les formes d’accessibilité, nous avons défini plusieurs priorités en fonction de leurs attentes.

Ecolo propose :

• de réaliser un audit de tous les espaces publics sonégiens avec l’ASBL Passe-Muraille pour favoriser l’accessibilité aux PMR et d’adapter le Plan Communal de Mobilité ;

• de rendre les trottoirs et chemins accessibles aux personnes handicapées et praticables pour tous ;

• d’aider les commerces à rendre leurs infrastructures accessibles aux PMR ;

• de mettre en place un Conseiller spécifique à cet enjeu qu’est l’accessibilité des espaces publics aux PMR ; ainsi que de créer un réseau de soutien aux PMR pour toutes situations de la vie courante (évacuation des déchets, déplacements, intégration dans les écoles, les clubs sportifs, les endroits de loisirs, les lieux de travail, …) sous l’égide de ce conseiller. Son rôle consistera aussi en l’organisation de l’information et la consultation des habitants lors des travaux de voiries, d’aménagement de l’espace public ;

• d’informer les Sonégiens de la mise à disposition du taxi social Rapidess et du service Age d’Or afin de permettre les déplacements des PMR. ;

• d’imposer les critères du nouveau Code Wallon du Logement dans tout futur logement SLSP (Société de Logement de Service Public).

Les cyclistes ont eux aussi beaucoup à gagner.

L’usage ludique du vélo le week-end sur des tronçons de Ravel est possible à Soignies.

Les tronçons de Ravel représentent des parcours touristiques aux abords des villages de Naast et de Neufvilles.

L’usage au quotidien du vélo est très hasardeux, voire même dangereux à Soignies.

En effet, il manque de pistes cyclables, les quelques existantes ne sont pas entretenues et mal balisées.

Les mesures favorisant la circulation des cyclistes sont peu présentes et ne bénéficient pas de l’information et de la signalisation nécessaires.

Ecolo propose :

• de mettre des vélos à la disposition des citoyens là où cela est possible ;

• de rendre accessible les pôles principaux du centre-ville à vélo par un circuit sécurisé qui les dessert ;

• de développer la visibilité des SUL (Sens Unique Limité). Un Sens Unique Limité ne permet aux automobilistes de circuler que dans un seul sens, cependant les cyclistes eux, peuvent l’emprunter dans les deux sens ;

• de remettre en état et de sécuriser les pistes cyclables existantes ;

Si préoccupation de la sécurité il y a, il nous faut penser aux enfants pour les activités extrascolaires et ludiques.

Qu’en est-il ? Nous n’avons pu relever aucune proposition communale par rapport à cette préoccupation !

Ecolo propose :

• d’améliorer la sécurité, l’environnement et la qualité de vie sur les chemins et aux abords des écoles, des centres sportifs, des lieux de rassemblement des mouvements de jeunesse, … par une sensibilisation du public scolaire et autres aux problématiques de sécurité et d’environnement ;

• de sécuriser les abords des écoles par la mise en place de parents bénévoles, de stewards, … (8h-16h) et dans la mesure du possible des policiers ;

• de rendre plus visibles toutes les zones 30 face aux écoles.

Nous devons répondre aux attentes des citoyens en ce qui concerne la sécurité dans leurs déplacements.

Le déplacement automobile est un facteur important qu’il faut prendre en compte pour permettre une meilleure sécurité dans nos villages et au centre de Soignies.

La densité du trafic aux abords des établissements scolaires, des zones commerciales et des principaux carrefours routiers représente un danger objectif pour tous les usagers de la voie publique.

Une action de fond tant sur les infrastructures que sur la conscientisation et information des automobilistes et des usagers faibles est incontournable.

Ecolo propose :

• de permettre aux usagers de se réapproprier l’espace public ;

• de réduire la place de la voiture et la vitesse de celle-ci (étendre largement la limitation à 30 km/h) ;

• de désengorger le cœur de Soignies et les abords des écoles en envisageant un parcours semi-piétonnier, en encourageant le co-voiturage et en luttant contre les incivilités.

La protection de l’environnement en matière de mobilité doit aussi être présente.

Ecolo propose :

• d’œuvrer avec les entreprises des zonings à l’instauration du co-voiturage ;

• d’initier les citoyens au concept des voitures partagées (Cambio) ;

• d’encourager (financièrement aussi) les employés communaux à utiliser le vélo pour leurs trajets professionnels ;

• d’engager la commune dans la voie de l’acquisition de véhicules propres (hybrides ou électriques) ;

• de proposer la mise à disposition d’un Proxibus (bus de proximité) pour l’ensemble de l’entité.

Quid des parkings ?

Ecolo propose :

• d’augmenter de manière sensible les places de parking vélos et motos ;

• de rendre gratuits les parkings pour les véhicules hybrides et électriques (reconnaissables par un macaron).

• de prévoir des emplacements de parking pour les citoyens pratiquant le co-voiturage ;

• de respecter et d’augmenter les emplacements réservés aux PMR, futures mamans, … ;

• de prévoir des « emplacements corrects » pour permettre aux chiens d’attendre leurs maîtres sans causer de désagréments et en toute sécurité.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | visites : 0

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License