Ecolo Soignies

Conseil de Police de la Haute Senne

Pour mémoire, la zone de Police de la Haute Senne regroupe les communes de Braine-le-Comte, Soignies, Ecaussinnes et Le Roeulx. Le pouvoir politique de la zone de police se structure comme au niveau communal. L’exécutif est constitué d’un collège qui regroupe les bourgmestres des communes de la zone. Il est actuellement présidé par Marc de Saint Moulin. Le législatif est formé par un conseil de police où les différentes formations politiques des communes sont représentées par un (ou plusieurs) conseiller(s), qui doit (vent) être conseiller(s) communal (aux).

Le conseil doit, en principe, se réunir tous les mois mais dans les faits il se réunit tous les deux mois. Certains(!) souhaiteraient le convoquer le moins souvent possible. Les séances sont publiques. Ecolo a souvent déploré que peu de publicité soit faite pour ces séances. La presse est d’ailleurs régulièrement absente et pourtant des décisions importantes s’y prennent.

Nous disposons de trois représentants : Véronique Liemans (Ecaussinnes), Guy Frémal, maintenant remplacé par Nino Manzini, (Braine-le-Comte) et Jacques Suain (Soignies).

Nos deux interventions les plus marquantes l’an dernier ont été lors du vote du budget de la zone de police et lors de notre participation à la rédaction du projet de Règlement de Police intégré.

Pour le vote du budget, le groupe Ecolo a fait un forcing (finalement couronné de succès puisque rallié par les autres groupes de la Minorité et…. ceux de la Majorité) pour obtenir la révision du budget proposé afin de garantir l’engagement de six inspecteurs initialement prévus au cadre. L’objectif était de pouvoir disposer d’un effectif suffisant pour affecter du personnel à des tâches de proximité et ainsi répondre à une attente de nos concitoyens.

En ce qui concerne le projet de Règlement de Police intégré pour la zone, nous avons participé aux travaux en commission. Au moment où toute une série d’incivilités (troubles de voisinage, pollution par le bruit, incinérations illicites, déversements sauvages de déchets,…) ont été retirées du Code Pénal, il était urgent de donner au personnel de police le cadre légal leur permettant d’intervenir sur le terrain. Ce règlement a été voté aux conseils communaux de toutes les communes de la zone. Il deviendra effectif lorsque la population aura été informée. Certes, de nombreux amendements seront nécessaires. C’est pourquoi, nous avons demandé et obtenu le maintien de la commission de travail afin d’opérer les réajustements nécessaires suite, notamment, aux réactions éventuelles de la population et du monde associatif.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | visites : 11392

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License