Ecolo Soignies

Nos principales interventions au conseil communal en 2005

Aménagement du territoire

Tant au Conseil Communal qu’à la CCAT (Commission Communale d’Aménagement du Territoire), notre souci permanent est de veiller que les projets d’envergure envisagés soient en harmonie avec le cadre existant ou apportent un plus indéniable en transformant des chancres en des lieux où il fera bon vivre pour tous. Nous veillons aussi, parfois en forçant la main à la Majorité, à permettre aux citoyens directement concernés non seulement d’être informés mais aussi de voir leurs souhaits effectivement pris en compte. Il en a été ainsi pour le Plan Communal d’Aménagement (PCA 13) du quartier de l’Epinois et Chemin du Tour, impliquant la construction de 129 habitations et les projets de revitalisation urbaine Spinette et Site Heris.

Lors du vote des fiches du Plan Communal de Développement Rural (PCDR), notre groupe a regretté que les desiderata des habitants qui s’étaient exprimés lors des différentes consultations publiques n’avaient pas été suffisamment respectés.

A plusieurs reprises, nous nous sommes opposés à la suppression de sentiers communaux tant que la Ville n’aura pas recensé tous ceux qui devraient être maintenus pour garantir un maillage entre la ville et les villages (voir article plus loin).

Environnement

Lors du Conseil Communal du 9 mai, nous avons soumis au vote une motion de suspension de l’utilisation des canons à bruit utilisés par les agriculteurs pour éloigner les pigeons ramiers. Le bruit intense de ces engins constitue une véritable agression pour bon nombre de nos concitoyens et sont préjudiciables à la santé publique. Malgré un dossier très bien argumenté par des experts, notre proposition a été "gelée" par la Majorité PS/MR sous prétexte qu’il fallait attendre le vote du Règlement de Police intégré. Les IC se sont abstenus…. dans l’attente d’une évaluation.

Nous avons retapé sur le même clou lors du vote du Règlement de Police intégré et nous avons obtenu que les commissions "Agriculture" et "Environnement" se réunissent et entendent les experts des uns et des autres afin de prendre une décision en la matière.

En juin, nous avons fait voter, à l’unanimité, une motion de vigilance contre un projet de construction d’un incinérateur de déchets dans la région de Mons. Les émanations nocives de cet incinérateur auraient affecté directement les villages de Casteau et de Thieusies. Fort heureusement ce projet semble avoir été abandonné… mais nous restons vigilants.

Energie

Dans le contexte de la flambée des prix du mazout de chauffage, nous avons certes soutenu la décision de la Ville d’octroyer une aide financière, en plus de celle décidée au niveau fédéral, à nos concitoyens les plus démunis. Nous avons néanmoins insisté pour que la Ville ne se contente pas de mesures au coup par coup mais définisse un véritable projet d’utilisation rationnelle de l’énergie dans toute l’entité. Comme nous l’avons fait avec notre proposition de Plan Triennal des Déchets et forts de l’expérience acquise lors de la législature précédente avec José Daras, Ministre Ecolo de l’Energie, nous avons fait offre de service pour amener la Ville à rentrer des projets et bénéficier des primes octroyées par la Région Wallonne.

Suite à une de nos questions, nous avons appris que seulement 8 primes à l’installation de panneaux solaires avaient été octroyées par Soignies depuis le début de la mandature. Pourquoi ?

Mobilité

Lors du vote sur l’installation de parcmètres gérés par une société privée, le groupe Ecolo s’est opposé en arguant du fait qu’il aurait fallu optimaliser les zones bleues existantes par des contrôles plus rigoureux effectués par des auxiliaires de police plutôt que de recourir à une société privée. Nous n’avons pas été entendus. Nous avons regretté que la politique de stationnement de la Ville n’était pas de nature à diminuer la place occupée par l’automobile au sein de notre ville (voir article plus loin).

Social

Afin de permettre à chacun d’avoir accès à l’informatique, notre groupe a proposé la création à Soignies d’un Espace Public Numérique (EPN). En effet, de nombreux Sonégiens ne maîtrisent que peu ou très mal les outils informatiques, qui jouent à la fois un rôle éducatif et d’intégration. Nous avons demandé et obtenu que la Ville rédige un cahier des charges et réponde à l’appel de la Région Wallonne en vue de créer une structure communale facilitant l’accès à l’informatique à des concitoyens isolés ou aux associations qui le souhaiteraient mais qui n’en ont pas les moyens. Au moment de la rédaction de cet article, nous apprenons que le dossier de Soignies n’avait pas été retenu. Nous avons l’intention d’interpeller la Ville sur les raisons de cet échec.

Suite au décret de 2003 du Ministre Nollet, relatif à la coordination de l’accueil des enfants dans leur temps libre et au soutien de l’accueil extrascolaire (décret ATL), le programme « coordination locale pour l’enfance (CLE) » a été voté. Dans un souci d’ouverture, nous avons insisté pour qu’un maximum d’acteurs locaux, de toutes opinions philosophiques, puissent y participer.

Dans un même ordre d’idée, nous avons demandé, sans succès, que la Ville organise, à titre gratuit, le transport intra-muros à l’aide des bus communaux des élèves de toutes les écoles fondamentales de l’entité vers des activités organisées par la Ville et cela en concertation avec les directions des écoles situées sur une même localité (village ou faubourg).

Dans un but de sécurisation de la population, la Ville envisage l’installation d’un système de surveillance par caméras vidéo autour des bâtiments publics et dans certaines rues de la ville.

Très concernés à la fois par la sécurité et la protection de la vie privée et pour éviter toute dérive, nous avons demandé et obtenu que le projet soit soumis à la Commission pour la Protection de la Vie Privée avant de passer au Conseil Communal.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | visites : 7808

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License