Ecolo Soignies

Dernier parking avant la plage

Plusieurs de nos concitoyens nous interpellent à propos du stationnement sur la voie publique des poids lourds, remorques, camions, trains de véhicules. Le stationnement de longue durée, en particulier, provoque un certain nombre de difficultés…

Au coeur du problème, on trouve le risque de vol et donc le souhait des chauffeurs de stationner leur véhicule à proximité de leur domicile. A l’évidence, le gain de temps lié à la proximité du véhicule est aussi un motif du choix du stationnement. Ceci, sur des voiries qui n’ont pas été aménagées en ce sens, en limite de zones résidentielles ou, au contraire, sur des accotements où les véhicules parqués limitent visibilité, créent des nuisances pour le voisinage et les autres usagers : bruit, vibrations, encombrement, dégradation du cadre de vie et, dans certains cas, danger réel pour les piétons ou autres véhicules.

Le code de la route interdit aux véhicules de plus de 7,5 tonnes de stationner plus de huit heures sur la voie publique en agglomération.

Le problème est complexe et souvent difficile à gérer par les communes qui peinent à trouver des solutions. Des administrations imaginatives ont pourtant pris ce problème au sérieux.

Schaerbeek, a d’abord procédé à la création de parkings réservés à ces catégories de véhicules et consécutivement généralisé l’interdiction sur son territoire du stationnement de véhicule de plus de 2,5 tonnes.

A Philippeville, un parking poids lourds a été créé en 2003 sur un terrain de 30 ares que la commune avait acheté à proximité de la gare. Le site est fermé et les chauffeurs y ont accès avec un badge qu’ils obtiennent gratuitement auprès de leur administration communale. Une caution de 50 euros est demandée.

Plus près de chez nous et dans une commune d’importance comparable à la nôtre, à Ath, le stationnement des poids lourds est autorisé la nuit et le week-end sur le parking de la SNCB, situé derrière la gare, grillagé et surveillé par caméras (des caméras UTILES, celles-ci !). Le site est ainsi particulièrement bien exploité en dehors des périodes d’utilisation par les navetteurs.

A Soignies, à quand la prise en considération et la solution de cette problématique ?


Accueil du site | Contact | Plan du site | | visites : 11392

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License