Ecolo Soignies

Les éoliennes. Parlons-en !

Dernièrement, avait lieu à Braine-Le-Comte une conférence sur les éoliennes. Les conférenciers nous ont donné une vision du sujet et ont terminé par cette conclusion :

"Prenez le temps de vous renseigner sur le sujet.

Ne croyez pas ce que l’on vous dit sans vérifier.

C’est vous qui devez fonder votre opinion."

Notre groupe ne peut que soutenir ce type de démarche. Le sujet est vaste et les avis très divergents. Nous souhaiterions donc qu’un débat avec les citoyens voit le jour en région wallonne mais plus particulièrement sur Soignies. C’est dans ce cadre que nous avions invité, il y a un an, Bernard Delville sur le sujet des éoliennes citoyennes. Depuis lors, la SNE (Sauvegardons Notre Environnement, association sonégienne) nous a proposé deux débats qui vont dans le sens de l’anti éolien industriel... Peu importe, pourvu qu’il y ait débat, c’est à dire discussion sur un thème donné entre des personnes d’opinions différentes. Ce qui n’est pas le cas actuellement.

En Allemagne, au Danemark ou en Espagne, l’éolien est entré dans les mœurs. Il y a eu débat et pratiquement tout a été dit sur les avantages et les inconvénients de cette technologie. En Espagne, certaines régions ont préféré des énergies renouvelables différentes et d’autres régions ont voté massivement pour le développement de l’éolien. En Belgique, comme en France, le sujet est encore très récent. La présence massive du nucléaire a longtemps mis de côté le développement des énergies alternatives et la présence de parcs éoliennes onshore (sur terre) est assez nouveau (voir graphique : capacité de production éolienne belge) et offshore de fin 2008.

Avec le développement de parc éolien sur notre région, surgissent des opposants que certains classent en deux catégories : les conjoncturels et les structurels. Les opposants de circonstance liés à un projet qui se développe dans leur entourage et ceux qui ont déclaré la guerre à l’éolien. Ce dernier groupe a ses origines en France et le mouvement le plus connu est "Vent de colère".

Si les adversaires à l’éolien font parler d’eux, les partisans se montrent plus discrets. L’absence de réel débat sur Soignies pousse de plus en plus les opposants conjoncturels vers la catégorie des structurels. Ouvrons le débat, partageons les points de vue pour éviter de glisser vers les extrêmes.

Eoliennes installées sur un Zoning Industriel à Ypres


Accueil du site | Contact | Plan du site | | visites : 11540

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License